Le candidat Jean Marc Soubestre retire sa candidature pour faire barrage au RN

03 juillet 2024 à 15h40 - 317 vues

C'est par un communiqué de presse que Jean Marc Soubestre et Sabine Cointet annonce le retrait de leurs candidatures pour le 2éme tour des legislatives  sur La Rochelle - Ile de Ré. Pourtant leur candidature été arrivée deuxiéme, derriére O. Falorni et devant la RN qui n'as pas fait de réunion et montrer à quoi elle ressemble.

Tatom.fr , radio participative qui ne percois aucune subvention depuis plus de un an avec une rédaction libre, vous propose de prendre connaissance du communiqué de presse de Jean-Marc Soubestre dans son intégralité.

A La Rochelle, entre les deux tours ça ne passe pas. Arrivés en deuxième position à l’issue du premier tour des élections législatives dans la première circonscription devant le rassemblement national, le maintien de notre candidature du Nouveau. Front Populaire pour le second tour est légitime et ne justifie pas un désistement républicain.
Mais, si la situation entre les deux tours à La Rochelle semble simple, les enjeux à l’échelle du département et de notre pays sont historiques . En effet, tous les moyens doivent être déployés pour faire barrage au projet mortifère du rassemblement national pour nos droits, nos libertés et la cohésion de notre pays. Face au RN, nous ne pouvons plus être dans la demi-mesure : Après le désistement d’Anne-Laure Babault et de Jean-Philippe Ardouin sur des circonscriptions voisines, nous souhaitons, par notre retrait, envoyer un message à tous les électeurs de Charente Maritime : Nous faisons Front. Avec Sabine Cointet, nous retirons donc notre candidature pour le second tour des élections législatives.
Nous rendons hommage à la formidable mobilisation constituée de plusieurs centaines de militants et militantes déployées sur le terrain et aux 22523 électeurs et électrices du Nouveau Front populaire dont nous imaginons la profonde déception. Mais à cette heure, toutes les énergies doivent être mobilisées pour aider notre camarade Benoît Biteau sur la deuxième circonscription pour battre le RN et rejoindre le banc des écologistes et du nouveau Front populaire à l’Assemblée nationale.
Par ailleurs, les règles démocratiques et républicaines sur la première circonscription ne sont pas respectés dans cette campagne, le déséquilibre du temps de parole, l’absence de couverture médiatique et de débat et, aujourd’hui, la nouvelle de l’annulation des deux débats annoncés sur France 3 et France Bleue ne donne pas très envie de jouer ce match déloyal dont le score a déjà été annoncé par les médias locaux dès le 17 juin dernier .

JM Soubeste – Sabine Cointet

rédaction Tatom.fr: alain Joussemet 02/07/24

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article